A voir absolument! TABOU au théâtre Lucernaire


En 1978 a lieu le procès d’Aix qui fera «date». Gisèle Halimi y défend deux femmes violées, mais elle veut, en accord avec les victimes, faire que ce procès soit aussi l’occasion d’ouvrir le débat sur “ce fléau social”. “La question du viol ne sera pas posée” dira le Président de la Cour d’Assises, mais par sa plaidoirie, Gisèle Halimi la posera pourtant.

Un Spectacle de Laurence Février, du 5 septembre au 21 octobre 2012